ARTISTES INTERVENANTS

Artistes intervenants

Alexandra Badéa

Écrivain et metteure en scène

Cécile Backès

Metteure en scène et directrice

de la Comédie de Béthune,

CDN Nord-Pas de Calais

Arnaud Anckaert

Metteur en scène

J'ai toujours écrit à partir du concret, du réel, de ce qui me faisait violence dans le  monde contemporain, dans le discours public. Je cherche les endroits où le politique interfère dans l'intime. Dans le contexte d'aujourd'hui où le temps de monter une production se prolonge, je m'interroge  sur la possibilité des auteurs de parler en synchronisation immédiate avec l'actualité.

 

Dans ce sens j'aimerais expérimenter un dispositif d'écriture où l'auteur est sur le plateau le temps de la représentation théâtrale, et où il peut intervenir en écrivant en direct, devant les spectateurs, en réagissant à ce qui vient juste de se produire.

 

Je présenterai une forme courte en collaboration avec le compositeur musicien Benjamin Collier, où je vais mixer des textes déjà écrits avec une écriture articulée en temps réel à partir d'une photo qui fait la une du journal, à partir d'un titre ou d'un fait divers.

 

Alexandra Badéa

Comme metteure en scène, j’aime travailler les écritures contemporaines, auquel mon projet artistique est consacré.  J’ai mis en scène Joël Pommerat, Hanokh Levin, Claudine Galea, Serge Valletti… et j’ai aussi transposé des textes littéraires

au plateau — Georges Perec

ou Marguerite Duras.

 

Dans le cadre de « Prendre son temps », je présenterai mon travail autour de J’ai 20 ans qu’est-ce qui m’attend ? Un chantier de création sur la jeunesse contemporaine : avoir 20 ans aujourd’hui en France, comment ça se passe ? Trouver un logement, quitter ses parents, trouver un boulot,  accumuler les stages ? Pour ce travail,  mon équipe et moi-même avons rencontré et filmé de nombreux

« 20 ans ». Nous avons ensuite confié cette matière à 5 auteurs pour une commande d’écriture à 10 mains.

 

Nous avons ainsi initié des écritures. Comment le réel transforme-t-il la fiction ? Comment ces portraits de jeunes sont-ils devenus du théâtre d’aujourd’hui ? Est-ce du théâtre documentaire ?

 

Cécile Backès

J'ai un nom à consonance Belge mais je suis né à Neuilly sur Seine en 1975. Je suis metteur en scène. Très vite, mes parents viennent s'installer près d'Armentières, puis ce sera Roubaix dans le nord de la France. Voici une première chute, du Neuilly friqué à Roubaix sans TGV. Avec le désir d'apprendre le théâtre, je pars sur les conseils de mon amoureuse à Bruxelles chez Lassaad, le Lecoq Belge. Je découvre le Mouvement.

 

A la fin de l'école en 1998, je décide de faire le tour du monde -rien que ça- pour découvrir des façons de travailler, finalement ce sera le tour d'Europe pendant un an avec un camion acheté à crédit. Je découvre une autre Géographie. Depuis toujours, je suis tiraillé par le réel et les biographies. Aujourd'hui, je vais tenter de raconter l'histoire de ce voyage effectué il y a bientôt 15 ans. Ce sera l'occasion de partager avec vous la démarche d'un projet en cours : Comment va le monde ? , et de lancer ces 2 jours consacrés à Ecrire avec le réel.

 

Arnaud Anckaert

Thomas Suel

Compositeur et musicien

Rachid Bouali

Conteur

Je suis auteur et slameur, j'écris pour la scène, j'explore la musicalité du langage et les rapports entre sens et sons. Louise DE CLERCQ est cinéaste. Ensemble, nous avons fondé le projet , qui consiste à créer un spectacle avec et à partir des habitants d'un village ou d'un quartier.

 

Là est un projet évolutif qui trouve sa justification dans les rencontres et le temps partagé. Nous projetterons et déclamerons quelques extraits de ce spectacle. Nous ferons le récit de cette expérience et partagerons les réflexions qui nous encouragent à continuer de travailler ainsi, en interaction serrée avec les habitants et leurs lieux de vie, à la croisée des regards.

 

Thomas Suel

 

Diplômé de l’école internationale de théâtre J. Lecoq en 1995, je fonde la compagnie La Langue Pendue en 2002. Je me suis inspiré de l’univers des contes et de la mythologie pour créer différents spectacles avant d’écrire les 3 volets de sa saga sociale Cité Babel, Un jour, j’irai à Vancouver et Le jour où ma mère a rencontré John Wayne. J'ai également mené des travaux de collectage de paroles d’habitants (Villeneuve d’Ascq, Corbeil-Essonnes, Hem, Roubaix,…)

 

Du réel au récit :

Pour l’écriture de mes trois derniers spectacles, j'ai pris appui sur la parole des habitants de mon quartier, et aussi sur mes propres souvenirs d'enfant. C'est en effet dans le réel que je puise la matière nécessaire à inventer, à construire une histoire.

 

Ma proposition pour "Prendre  son temps" serait de montrer au public comment une situation ordinaire peut se transformer en moment épique et comment mettre en avant la poésie

et l'humanité qui se dégagent des différents personnages.

 

Rachid Bouali

D'après une initiative du Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Nord/Pas-de-Calais)

et du Théâtre du Prisme. En partenariat avec la Comédie de l'Aa à Saint Omer, le Centre Culturel Daniel Balavoine à Arques

Avec le soutien de la Comédie de Béthune, Centre Dramatique National Nord/Pas-de-Calais

 

Le Théâtre du Prisme est conventionné à l'aide aux activités de la compagnie par la D.R.A.C. Nord-Pas de Calais –

Ministère de la Culture et de la communication, Soutenu par le Conseil Régional Nord-Pas de Calais pour ses activités,

Par le Département du Pas-de-Calais au titre de l'implantation,

Ainsi que par la Ville de Villeneuve d'Ascq.

12, RUE DEVRED

F-59650 VILLENEUVE D’ASCQ

+33 (0)3 20 56 15 12

CONTACT@THEATREDUPRISME.COM

© Cie théâtre du prisme 2013/2014 / Design graphique : les produits de l’épicerie