VEN. 13.02

 

maison Folie Wazemmes / Lille

19H / LECTURE

CES FILLES-LÀ

D’ Evan Placey

Représentée en Angleterre par Knight Hall Agency Ltd

Avec le soutien de la Maison Antoine Vitez

Evan Placey © DR

Leyla-Claire Rabih © DR

Inédit dans Prise Directe

Première traduction française d’Adelaïde Pralon

 

Mise en espace Leyla-Claire Rabih

Avec Céline Dupuis, Floriane Potiez
et
Jeanne Bonenfant, Suzanne Gellée, Lou Valentini
(élèves-comédiennes de l’École du Nord)

 

Les filles de Sainte Hélène ont grandi ensemble. Elles ont juré qu’elles seraient amies pour la vie. Mais quand une photo de Scarlett nue fait le tour des élèves, les filles l’évitent, chuchotent, et les garçons rigolent. Isolée, harcelée, Scarlett est obligée de changer de lycée. Mais son histoire la rattrape, sa photo circule à nouveau. Elle disparaît et les médias s’emparent de l’histoire.  Au milieu du chœur des filles, surgissent des voix plus anciennes, celles de femmes de générations passées, des années 20, 60, 80, des femmes qui se sont battues pour leurs droits, leur liberté.

 

Ces filles-là fait entendre les voix de très jeunes filles autour de ce qu’on appellerait une rumeur, au sens sociologique du terme. La fulgurante férocité de l’adolescence s’allie à la rapidité de la technologie. Comment enfle une rumeur ? Quelles pressions subissent les adolescentes aujourd’hui, soumises aux images stéréotypées de la femme, aux injonctions à se définir par le groupe et l’image de soi ? Comment l’individu peut-il se construire sans éprouver la limite entre virtuel et réel, entre soi et les autres ? Une forme polyphonique et narrative, qui laisse émerger une fine critique de nos sociétés hyper-connectées et hyper-technologisées.

 

Leyla-Claire Rabih

BUFFET CONVIVIAL

JC001 © L. Duquesnois

Sandrine Roche © DR

21H / LECTURE-PERFORMANCE

DES COWBOYS

De Sandrine Roche

JOURNÉE DU 13.02

 

Université Lille 3

Villeneuve d’Ascq

Avec le soutien des Laboratoires

CEAC / CECILLE, et du service

Action Culturelle

 

10h/12h et 13h/15h

DU TEXT(O)

PLATEAU /

FROM TEXT(ING)

TO STAGING

 

En présence de l’auteur Evan Placey,

de la traductrice Adelaïde Pralon

et de la metteur en scène

Leyla-Claire Rabih.

Avec la participation

des étudiants des arts de la scène et de la littérature anglophone.

Ouvert à tous

 

Renseignements et résas :

Cie Théâtre du Prisme

+33 (0)3 20 56 15 12

-

maison Folie Wazemmes / Lille

 

Rencontres inter-lycéennes des options théâtre.

Avec Sandrine Roche,

et JC 001 (Chanteur du Peuple de l’herbe)

Visite de l’exposition de photo “De là-bas et d’ici”

de Gilles Roudet

Premières et terminales

(options obligatoires et facultatives)

 

Mise en espace par elle-même

Avec Pédro Cabanas, Lyly Chartiez, Fanny Chevallier,

Farido Ounchouiene et Victor Guillemot

(élève-comédien de l’École du Nord)

Les musiciens SHRI, et JC001 (chanteur du Peuple de l’herbe)

sont invités sur cette lecture

Texte écrit en résidence à La chartreuse, Villeneuve-les-Avignon

 

« J’ai toujours dit qu’il n’y avait rien de meilleur pour

un homme que d’être assis sur un cheval. »

Ronald Reagan 12 août 1987

 

Un vieux dicton de l’ouest affirme qu’ « un homme sans cheval est tout sauf un homme ». Et un homme sans chaussures ? Sans chapeau ? Sans rien ? Est-ce que c’est encore un homme ? ce texte joue avec les codes du western pour s’inscrire dans notre société capitaliste : conquête, possession, territoires, frontières, duels, loi du plus fort… autant de notions transposées dans nos vies quotidiennes, pour comprendre ce que devenaient nos identités, nos langues, et nos corps dans le grand marché du vendu/acheté.

 

L’envie de travailler sur Des cow-boys est née de la série de règlements de comptes marseillais dont j’ai été le témoin médiatique en 2012. Un western s’est rapidement imposé ; un espace où le plus fort fait la loi ; où la loi dépend de l’argent : où l’argent créé le monde… J’ai ensuite beaucoup voyagé. J’ai observé les corps, les attitudes, les regards ; j’ai étudié le vocabulaire en fonction des espaces, des âges, des contextes … Je me suis intéressée de près à ce que représentait l’inconnu, l’autre, l’ailleurs, l’étranger. A ce que représentait notre vivre ensemble. Et j’ai décidé de travailler sur le contenu du texte d’abord en regardant et en écoutant des gens. En discutant ensemble de notre

« être ou ne pas être » cow-boys. Et j’ai écrit un texte qui parle.

 

Sandrine Roche

Tarif soirée : 9€ / Réduit: 5 €

(Tarif unique : deux parties et buffet)

Festival initié par

La compagnie Théâtre du Prisme

Arnaud Anckaert et Capucine Lange

 

Suivez le festival Prise directe

Avec le soutien de La SACD - La Maison Antoine Vitez - La DRAC Nord-Pas de Calais - La Métropole Europole Européenne de Lille

 

En partenariat avec La Ferme d’en Haut à Villeneuve d’Ascq - La rose des vents, Scène nationale Lille Métropole - Villeneuve d’Ascq

l’Espace Culture Université de Lille, Sciences et Technologies - Le Forum départemental des Sciences à Villeneuve d’Ascq - La Condition Publique à Roubaix

la Compagnie de l’Oiseau-Mouche / Théâtre le Garage à Roubaix - La maison Folie Wazemmes à Lille - Le CNT - L’Université Lille 3 à Villeneuve d’Ascq

La médiathèque Till l’Espiègle de Villeneuve d’Ascq - Fort de Mons, Le Trait d’Union à Mons-en-Barœul - La librairie Dialogues Théâtre à Lille

 La Bibliothèque municipale de Lille - le CRLL Nord-Pas de Calais - La bibliothèque publique de Mouscron - Ligue de l’Enseignement / Centre de ressource

du Théâtre en Amateur - L’École du Nord, Ecole Professionnelle Supérieure d’Art Dramatique du Nord Pas-de-Calais.

 

le Théâtre du Prisme est partenaire de la Comédie de Béthune, CDN Nord-Pas de Calais

© Copyright Cie Théâtre du prisme 2014-2015